Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Soyez le changement que vous voulez voir dans le Monde... (Gandhi)

Vous êtes toujours dans la Présence de Dieu.

Vous êtes toujours dans la Présence de Dieu.

Publié le 31 mai 2015


Jésus, transmis par John Smallman

À mesure que le moment de « l'Événement » approche l’excitation monte. Beaucoup d'entre vous ne sentent pas cette excitation, et il vous semble que l'imminence du réveil de l'humanité a été particulièrement exagérée. Il n'en est rien ! Essayez juste de laisser tomber votre besoin d'une échéance parce que cela vous ancre très solidement dans l'illusion, alors que vous êtes dans le processus de vous en réveiller. C’est un peu comme lorsque votre réveil sonne mais que vous appuyez sur le bouton d’arrêt en grognant « pas encore ! ». Beaucoup d'entre vous trouvent beaucoup trop agréable de traînasser tout en se plaignant que rien de marquant ne va jamais arriver. Rappelez-vous, ce sur quoi vous vous focalisez est ce que vous expérimentez, alors focalisez-vous sur votre intention de vous réveiller de ce rêve, parce que c’est pour le faire que vous vous êtes incarnés. Et l'humanité se réveillera avec vous.

Il n'y a qu'Une seule Volonté, celle de Dieu. Vous êtes toujours en alignement avec Sa Volonté parce que depuis l’instant où vous avez été créés vous êtes inséparablement Un avec Lui, et rien ne peut changer cela. Bien sûr, tant que vous continuez à entretenir le rêve de séparation et à vous y accrocher, cela ne semble pas être le cas. C’est un rêve très convaincant, un cauchemar absolu de trahison, de douleur et de souffrance ; et pour entretenir cette irréalité il est indispensable que vous réaffirmiez régulièrement un déni permanent de la Réalité.

Vos psychologues modernes vous confirmeront que le déni est un élément de la dissonance cognitive, état dans lequel vos croyances de base sont en conflit les unes avec les autres ; et si vous voulez vivre dans quelque forme de paix avec vous-mêmes vous devez en refuser une avec force pour vous permettre de croire en l'autre. Cependant, cette solution n’est que temporaire, et le besoin de nier s’intensifie, pour conduire finalement à la dépendance et/ou à la folie.

Comme nous l'avons si souvent dit l'illusion est de la folie, et vous ne voulez plus vraiment la maintenir, vous voulez vous réveiller. Au plus profond de vous la flamme de l'Amour divin brûle toujours et, comme pour tout être humain, il vous devient de plus en plus difficile de L'ignorer. C’est la flamme de l'Amour, une Lumière si intense qu'Elle ne peut pas être ignorée ; Elle ne peut qu’être niée jusqu'à ce que la dissonance intérieure devienne insupportable, ingérable, et que Son éclat submerge la personne concernée. Une catastrophe personnelle comme une maladie ou un accident grave, la perte d'un être cher, ou une expérience de mort imminente peut occasionner une rupture de l'état de déni qui semble avoir été jusque là bien utile. Lorsque cela arrive, c’est merveilleusement bouleversant !

L'humanité a collectivement pris la décision de se réveiller et elle est actuellement en permanence en état de mettre cette décision en œuvre. De ce fait beaucoup d’événements étranges et troublants se déroulent autour de vous, des événements qui paraissent bizarres et sans lien entre eux. Partout, et sans raison apparente, les gens sont en train de transformer leurs attitudes et leurs comportements, ils abandonnent ou redéfinissent les images d’eux-mêmes qu'ils ont longtemps entretenues publiquement, ils se « montrent tels qu’ils sont » et permettent à l'Amour qui brûle en eux d’être vu et de s’exprimer ouvertement.

Pour cette raison il flotte dans l’air une excitation de plus en plus omniprésente, il règne une ambiance que presque tout le monde ressent sans pouvoir la traduire adéquatement en mots, une impression qui semble insoutenable dans toutes les circonstances « normales » de la vie quotidienne. Rien ne semble avoir changé, et pourtant tout donne le sentiment d’être très différent. Plutôt que d'excitation, peut-être serait-il plus approprié de parler d’un air d’anticipation impatiente circulant partout, mais une sorte de fièvre est en train de monter et sera bientôt irrépressible.

Depuis le moment de la séparation vous avez prié et espéré un retour à la Réalité. Au sein de l'illusion cela semble s’être produit il y a une éternité, mais en Vérité c’était il y a seulement un instant. Il est extrêmement difficile pour vous de donner du sens à cette énorme écart de temps parce que le temps est l'un des remparts de l'illusion, et comme elle il est irréel. Néanmoins, vous faites tous constamment l'expérience du temps qui passe ou se dissout, ce qui lui donne une apparence très réelle. Mais votre science moderne a démontré que le temps est irréel, qu’il est une composante relative d'un environnement composé uniquement d'énergie qui semble être — et donne en fait le sentiment d’être — très solide, très réelle, dans les quantités relativement faibles qui s’unissent pour former une planète dans l’immensité de l'espace apparemment vide. Certains d'entre vous ont fait des rêves terrifiants de chute sans fin à travers un espace vide sombre où ils sont complètement seuls, et c’est ainsi que l'illusion était vécue à l’origine — comme rien ! C’était trop extrême et ainsi vous avez construit la physicalité dans l'illusion afin, pour ainsi dire, de vous donner quelque chose à quoi vous accrocher, à quoi vous cramponner.

Au fil des âges l'illusion s’est développée, comme le suggère la théorie du Big Bang, pour fournir un environnement dans lequel le jeu de séparation que vous avez choisi de jouer pourrait grandir et se développer, réduisant dans une certaine mesure le sentiment de terreur que la pure vacuité, le néant, la séparation, avaient établi au début. Après ce choc initial et horrible vous avez fait le choix de revenir à l'Unité, et pour le faire l'illusion a été développée pour fournir apparemment un chemin, ou montrer le chemin. L'histoire raconte les nombreuses tentatives que les cultures anciennes ont déployées au cours des âges pour identifier et personnifier la Réalité en inventant des dieux avec lesquels vous pourriez communiquer si vous agissiez de manière appropriée, ou que vous pourriez prier pour être délivrés de l'illusion qui semblait si réelle et menaçante.

Vous êtes toujours dans la Présence de Dieu, parce que, comme cela vous a si souvent été dit, Dieu, l'Amour, l'énergie pure est tout ce qui existe, et Il est totalement illimité en tout, Il est, tout simplement ! Vous êtes éternellement étreints par cet état divin et enveloppés en Lui, tenus avec amour dans une joie infinie, dans la Réalité où tout existe dans une harmonie parfaite immuable. Mais l'illusion est comme un voile épais que vous avez inséré entre vous et Dieu, et vous êtes maintenant dans le processus de l'enlever.

Comme nous l'avons dit, le temps est aussi illusoire que l'illusion, et votre séparation de la Source, de Dieu, n’était qu’une excursion momentanée dans un endroit qui n’existe pas, suivie de votre retour instantané à la Réalité. C’était un peu comme lorsque vous allez dans une autre pièce pour prendre vos lunettes, un livre, votre porte-monnaie, et qu’en arrivant vous oubliez ce que vous êtes venu faire, une défaillance éphémère de la conscience et de la mémoire se produit. Voilà ce qu’est l'illusion — une défaillance éphémère de la conscience ou de la mémoire !

Il est maintenant temps pour vous de reprendre conscience après ce trou de mémoire, et vous percevez un sentiment d'anticipation ou d’attente. Vous avez toujours eu ce sentiment en vivant vos innombrables vies humaines — « Je suis sûr qu’il manque quelque chose, mais quoi ? » Et vous vous êtes donc tournés vers vos origines, votre essence spirituelle, pour obtenir de l'aide. Cette essence spirituelle est Une avec Dieu, avec toute la création, et donc quand vous contactez par la prière un saint préféré, un guide, un ange, ou un être cher disparu, ou quand vous vous tournez vers l'intérieur, vers votre sanctuaire très saint, en fait vous prenez contact avec le Vous réel, l'aspect non séparé de Dieu qui est votre nature divine et éternelle.

Qui Vous êtes ne change jamais, ne se modifie jamais, vous avez juste eu une défaillance momentanée de la conscience dont vous êtes sur le point de vous réveiller, et alors la conscience de la Réalité viendra vous inonder et vous remplir d’une indicible joie. N’appuyez plus sur le bouton d’arrêt de votre réveil, il est temps de vous réveiller et de jouir une fois de plus de l'Unité de la conscience. L’accueil que vous recevrez à la Maison vous stupéfiera.

Votre frère qui vous aime, Jésus.

Traduction AD
Page d’origine : https://johnsmallman2.wordpress.com/2015/05/
31

À propos

Recherche

Archives

S'abonner

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés.

Visiteurs