Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Vie n'est pas d'attendre que les orages passent. C'est d'apprendre à danser sous la pluie !

Le jour où l'Univers m'a ouvert les bras…

Le jour où l'Univers m'a ouvert les bras…

Par @scaelle.

J'ai 55 ans, une grande partie de ma vie est derrière moi. Mais c'est aujourd'hui que je vis le meilleur, et le plus beau reste à venir !!!

J'ai enfin commencé à vivre il y a 3 ans, avec l'entrée du Reiki dans ma vie. Ça aurait pu être une autre technique. Ce qui est merveilleux, c'est l'effet que cela a produit sur moi.

Pendant mes 52 premières années, j'ai couru après quelque chose sans savoir le définir, et même pendant longtemps, sans savoir que je cherchais quelque chose…

Je suis née dans une famille de petits employés, où l'on vivait chichement, où l'on avait peur de manquer, peur du lendemain, peur du regard des autres. On ne prenait pas de risques dans cette famille, même pas celui de se dire tout l'amour qu'on avait pour les siens ! Si je devais résumer en un mot, je dirais : étroitesse ! On vivait à l'étroit physiquement et sentimentalement …

Je n'ai jamais ressenti que mes parents m'aimaient. Je n'ai jamais ressenti de bienveillance à mon égard. Avec le recul, je dirais qu'ils ont fait de leur mieux avec les moyens et les connaissances qui étaient les leurs… Mais cela ne me convenait pas du tout. Je me souviens avoir ressenti beaucoup de colère devant tant de frustrations qui m'étaient imposées, tant d'injustices devant la négation de mon individualité. Pour moi la vie devait être grande, magnifique, magique… ! Je le savais, je le sentais au fond de moi. J'avais la sensation de vivre un cauchemar, et que j'allais un jour me réveiller. Eux ne me montraient que leurs frustrations, leurs enfermements, avec les cris de ma mère, la colère de mon père qui me tombait dessus, sans crier gare …

Pourtant quelque chose en moi bouillonnait du désir de s'épanouir.

Comme je n'ai pas trouvé le moyen de l'exprimer, je l'ai enfoui, caché, scellé au plus profond, en pensant qu'ils avaient raison, et que j'étais comme ils me disaient. Alors je me suis éteinte.

Pour fuir la maison familiale où je dépérissais, je me suis mariée, avec un homme qui fuyait lui aussi la maison de ses parents. L'histoire s'est achevée dans une nième dispute, après 3 enfants et quinze ans de vie commune. Avec lui, je n'avais pas trouvé comment me sentir mieux, alors j'ai cherché ailleurs.

Mais ailleurs, ça a été pire. J'ai rencontré un homme qui a réussi (!) à me faire revivre le gigantesque malaise que je ressentais chez mes parents. Après 10 ans d'un empoisonnement psychologique intense, je me suis littéralement enfuie pour me mettre à l'abri avec mon fils.

J'étais décidée à vivre seule, ayant conclu que les hommes n'étaient pas faits pour moi.

C'est alors que j'ai rencontré quelqu'un de totalement différent, doux, attentionné, affectueux… Tout le contraire de ce que j'avais connu jusque là. J'ai découvert une relation sereine, tranquille, calme. Au début c'était vraiment reposant.

Comme j'étais apaisée, le Reiki est entré dans ma vie, et avec lui, la magie et le merveilleux ont fait irruption dans mon petit quotidien tranquille.

D'un seul coup, un geyser venu du plus profond de moi a jailli à la surface de ma conscience ! Je savais, je savais enfin ce qui m'avait tant manqué pendant toutes ces années : je venais de retrouver la spiritualité. Je venais de me reconnecter à ma lumière intérieure, celle que j'avais essayé d'éteindre en moi chez mes parents, puis avec mon deuxième mari. J'ai eu la sensation de franchir la Porte de l'Univers ! Et d'être accueillie à bras ouverts ! Comme si je revenais enfin chez moi !

Alors je me suis engouffrée dans cette technique magnifique qu'est le Reiki, pour mon plus grand bien et ma plus grande joie. Rapidement, j'ai vécu des expériences de conscience élargie, des initiations magnifiques. J'ai eu des visualisations magiques, j'ai expérimenté "être l'Univers". Tout un monde de ressentis s'est ouvert à moi, et j'ai progressivement pris conscience que tout cela je l'avais déjà en moi, que cela ne demandait qu'à s'exprimer.

Je me suis rappelé mes ressentis de petite fille, qui voyait la lumière autour des gens, et qui pensait que sa vue n'était pas normale; la petite fille qui ressentait les émotions des autres; la petite fille qui sentait la colère de son père comme une boule de feu à l'estomac; la petite fille qui avait tant d'Amour à offrir et qui ne trouvait personne qui l'acceptait.

Toutes ces capacités ont été réactivées avec le Reiki, et enfin j'ai pu exprimer cette dimension que j'avais étouffée pendant tant d'années.

J'ai retrouvé la passion, l'empathie, la compassion, l'amour, la douceur, … et j'ai pu les exprimer.

Je me suis mise à revivre et à ressembler de plus en plus à qui je suis vraiment.

C'est alors que je me suis rendue compte que la petite vie tranquille que j'avais à la maison ne me correspondait plus du tout. J'ai bien essayé d'entrainer mon compagnon dans ce tourbillon qui m'emportait. Mais on ne peut pas obliger les gens à changer malgré eux ! On ne peut pas les pousser pour les faire avancer plus vite. Chacun a sa route et progresse à son rythme. Et nous nous sommes désynchronisés. Je me suis mise à étouffer à nouveau jusqu'à ce que je me sente m'éteindre encore. Elle revenait en moi cette sensation détestable ! J'ai choisi de privilégier la Vie, l'Amour et la Joie en moi. J'ai choisi de me retrouver moi, pour découvrir encore plus qui je suis vraiment, pour faire vraiment connaissance avec mon Être.

La séparation a été longue et douloureuse, car j'étais encore attachée à lui et je me sentais tellement coupable. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à comprendre la différence entre l'attachement et l'amour. J'ai compris que je n'avais fait que m'attacher aux gens, dans l'attente de trouver en eux ce que je ne trouvais pas en moi, comme le bébé qui attend tout de sa mère, et qui pense mourir dès qu'il ne la voit pas !

La Vie a alors décidé de me donner un coup de main. Elle a décidé de m'obliger à m'arrêter un bon moment pour pouvoir prendre soin de moi, regarder les choses en face et comprendre ce que je pouvais comprendre. Un matin, je suis tombée dans ma salle de bains, et je me suis fracturé une vertèbre.

Pendant les deux mois d'immobilité qui ont suivis, j'ai cherché à comprendre ce que je pouvais apprendre de cette situation. J'ai revécu des situations où je me suis sentie tellement coupable. J'ai compris que la culpabilité, c'est le sentiment qui nous fait croire que nous avons un pouvoir sur les autres, celui de les faire aller mieux, additionnée du sentiment de ne pas être à la hauteur… Quelle illusion ! Quel piège ! Nous ne détenons aucun pouvoir sur les autres. Chacun est libre de vivre une expérience à sa façon. On peut toujours choisir soit d'être victime, soit d'être responsable, de ce que nous vivons. C'est en cela que nous avons le libre arbitre : la manière dont nous réagissons à une expérience.

Le seul pouvoir que nous détenons, c'est sur nous-mêmes, et nous sommes toujours à la hauteur … de nos croyances ! Seules nos croyances et conditionnements divers nous limitent. Sortons des limites, et nous tiendrons l'Univers dans nos mains !

J'ai compris que l'Univers m'a ouvert ses bras, pour me permettre de me libérer de tous ces enfermements limitants, la première étape consistant à en prendre conscience ! Cela peut se faire en douleur, ou en douceur. Il n'y a qu'une seule lettre à changer : c'est nous qui avons le choix. Changeons le L bien raide de douleur, pour le recourber doucement comme un cocon de douceur … Je suis en train d'apprendre à changer de comportement à mon égard, et à cesser de voir la vie comme une bataille permanente. Je suis maintenant en train de faire entrer la douceur dans ma vie, dans mon corps et dans mes relations… Le merveilleux se manifeste de plus en plus, comme des petits miracles.

C'est une chance inouïe de pouvoir vivre cela. Nous nous sommes incarnés en oubliant notre Etre divin pour avoir le bonheur de le retrouver en Conscience ! Et ceux qui sont en chemin sont là pour tendre la main à celui qui a besoin d'aide pour retrouver sa route !

Je remercie infiniment tous ceux et celles qui m'ont tendu la main quand j'en avais besoin, et j'ai vraiment reçu beaucoup d'aide. A mon tour je souhaite aujourd'hui pouvoir aider qui a besoin pour avancer ensemble vers le retour à notre Maison de Lumière !

Vous aussi vous traversez une expérience difficile ? Vous souhaitez échanger avec moi sur ce sujet ?
Je pourrai vous faire partager ce qui m'a aidé à ouvrir ma conscience et à gra
ndir...

Contactez-moi par mail : ascaelle@gmail.com

À propos

Recherche

Archives

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés.

Visiteurs